Bannière Faculté des sciences DIC
 
Description
Titre : SÉMINAIRE: Régulation du compromis vitesse-précision pendant la prise de décision et l’exécution motrice : théorie, comportement et bases neuronales
Auteur : David THURA
Nombre : 1/18
Etat : Possibilité de réserver
Début : Jeudi, 18 Janvier, 2018 à 10:30
Lieu : Salle PK-5115, Pavillon Président-Kennedy (PK)
201, avenue du Président-Kennedy, H2X 3Y7
Réservation : 12

Résumé

Dans la nature, les animaux décident et agissent pour optimiser ce qui importe le plus pour eux: le taux de récompense. Pour optimiser ce taux, les sujets ont recours à un phénomène de compromis vitesse-précision (speed-accuracy tradeoff, SAT), consistant à consacrer davantage de temps à une fonction pour en améliorer son exécution, ou à l’inverse sacrifier la probabilité de succès dans le but de gagner du temps ou d’éviter que l’option proposée ne soit plus disponible. Historiquement, les mécanismes de SAT dans la prise de décision et le contrôle moteur ont été étudiés séparément. Dans la nature cependant, la sélection et l'exécution des actions sont étroitement liées, exécutées séquentiellement et mutuellement dépendantes. Dans cette présentation, je montrerai tout d’abord au niveau comportemental qu’un mécanisme de régulation unifiée permet l’ajustement de ce compromis pendant la décision et l’action, en fonction du contexte dans lequel ces processus sont effectués. Je présenterai ensuite des données neurophysiologiques suggérant qu’un réseau de structures cérébrales corticales et sous-corticales sous-tend ce mécanisme. En particulier, je décrirai le rôle des cortex prémoteur et moteur dans l’intégration des informations pertinentes à la prise de décision, permettant la détermination du choix et l’exécution du mouvement correspondant. Dans notre tâche comportementale, ces informations correspondent aux indices perceptifs guidant la décision, signaux fournis par le cortex préfrontal, et à un signal d’urgence calculé dans les ganglions de la base. Conformément à un modèle computationnel développé dans le laboratoire, je montrerai que ce signal d’urgence pousse le système à choisir en condition incertaine et permet le contrôle unifié de l’ajustement vitesse-précision pendant la prise de décision et l’exécution de l’action.

Document PowerPoint

Biographie

Je suis un neurophysiologiste des systèmes intéressé par les mécanismes neuronaux qui sous-tendent les fonctions cérébrales liant la perception et l'action.

J’ai effectué mon doctorat à Lyon puis à Marseille entre 2003 et 2007, sous la direction du Dr. Driss Boussaoud. Mon travail consistait à étudier les interactions œil-main, et plus particulièrement l’influence de la position de la main sur l’exploration oculaire de notre espace péripersonnel. Nous avons démontré que les signaux de position de la main biaisent l’exécution des saccades oculaires programmées dans le système oculomoteur et qu’au sein de ce réseau, les champs oculaires frontaux contribuent au processus neuronal de la coordination œil-main dans l'espace péri-personnel en intégrant les signaux de position issus de la main.

En 2008 j’ai débuté un post doctorat à Montréal dans le laboratoire du Dr. Paul Cisek, pendant lequel nous avons étudié les mécanismes computationnels et neuronaux de la prise de décision entre actions. Depuis 2014 je suis chercheur associé dans ce même laboratoire et nous poursuivons ce travail notamment en étudiant les ajustements du compromis vitesse-précision pendant la décision et l’action. Le séminaire d’aujourd’hui présente les principaux résultats issus de cette collaboration.